RSS
RSS

Partagez | 
 

 Sujet cultivant (si sa se dit :o)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artilleur
Van.Hels-Gunk

Messages : 21
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Jeu 2 Fév 2012 - 20:07

Qu'est-ce que de la carambole ? (Fruit de Tahiti j'crois :p)

La carambole est un fruit qui mesure de 5 à 8cm de long et qui provient du carambolier, un arbre tropical. Lorsque le fruit est coupé, la carambole a la forme d’une étoile à cinq branches.

Sa saveur légèrement acidulée rappelle celle de la rhubarbe. Les fruits peuvent être consommés crus, pourtant on les utilise essentiellement pour décorer les pâtisseries ou autres mets.

Composée en majorité d’eau, la carambole a une valeur énergétique faible. Elle a néanmoins une bonne dose de vitamine C et apporte plus de 170mg (pour 100g) de potassium. Ce sel minéral régule le rythme cardiaque et la tension artérielle, aide à la contraction musculaire et maintient l’équilibre des lipides dans le sang.

La carambole contient de l’acide oxalique. Les personnes souffrant d’insuffisance rénale doivent éviter de consommer ce fruit en trop grande quantité.





N'est pas a miam pour les singes ! lol!

Bye all

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gardienne du code
RyuHime

Messages : 942
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 26
Localisation : Sur le pont

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Jeu 2 Fév 2012 - 20:37

Lol ^^ trop bien. Tu as copié collé ça d'ou ? =p
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Civil
monkey.kamikaze

Messages : 548
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 20
Localisation : Dans ton cul

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Ven 3 Fév 2012 - 16:50

Oh ! Crying or Very sad
Je peux pas manger de carambole
Revenir en haut Aller en bas
Artilleur
Van.Hels-Gunk

Messages : 21
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Ven 3 Fév 2012 - 17:23

Oui désolé monkey .... c'est pas moi qui ai crée la carambole et pour les singes sa peut aller jusqu'a la mort ... ou une hérmoragie du foie (hihi)

Ryu, je l'ai copié collé du net, après le site euh je sais pu mais du net :p attends






http://www.nutryaccess.com/les-fruits/la-carambole/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine
Zaryel

Messages : 3712
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 25
Localisation : Sur mon navire

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Dim 5 Fév 2012 - 10:57

Oh pas mal, je vous ferais aussi un petit copier coller quand j'aurais trouvé de quoi vous cultiver Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quartier-maître
-_Secam_-

Messages : 479
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 23
Localisation : Euh... Dans un tonneau remplis de Rhum!

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Dim 5 Fév 2012 - 11:43

Sa a l'air bon la carambole Like a Star @ heaven affraid
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barde
Own-X

Messages : 560
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 21
Localisation : En train de surveiller ferdi sur le mât. Il veut tuer le captain !

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mar 7 Fév 2012 - 19:45

Jvais vous ressortir mon dossier de l'histoire de l'art de 3e où j'ai eu 39,5 / 40

L'histoire des dragons ! Attention !!!!!!!!! xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine
Zaryel

Messages : 3712
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 25
Localisation : Sur mon navire

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mer 8 Fév 2012 - 9:30

Oh ! ça s'est intéressante !
J'ai hâte que tu nous le montre Own Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Civil
L'antique

Messages : 55
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mer 8 Fév 2012 - 10:39

Moi je vais surtout le recopier pour mon épreuve à la fin de l'année xDD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine
Zaryel

Messages : 3712
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 25
Localisation : Sur mon navire

MessageSujet: Les Loups garous   Mar 14 Fév 2012 - 11:56

Les loups garou

Loup-garou et Lycanthrope sont des noms bien connus qui ont suscité chez nous une grande peur. Quoi qu'il en soit, cet être des plus étrange, nous fait douter sur lui, tel que des animaux égorgés sans aucunes explications rationnelles et bien d'autres choses.

Le mythe du loup garou

Un homme qui a l'apparence et le comportement du loup...
Ce mythe ne date pas d'hier. Entre 1500 et 1700, environ 100 000 personnes ont été condamnées comme loup-garou et brûlées vives. Aujourd'hui encore, on prétend l'avoir rencontré.
LEOPARDS, TIGRES,OURS ET REQUINS

"Garou" vient du francique "werwolf"qui signifie "homme loup". On utilisait aussi le mot lycanthrope, venu du grec.
Le loup n'est pas le seul animal auquel l'homme s'identifiait. L'aigle, l'ours, le cerf ont fait partie de la panoplie.
Le loup a joué un rôle dans les régions où il était présent à l'état naturel. Dans d'autres cultures, ce sont d'autres animaux féroces qui l'ont remplacé. En Afrique, c'est l'homme-léopard, en Asie l'homme tigre, dans certaines régions d'Océanie, l'homme-requin. Ailleurs, l'homme se transforme en chacal ou en hyène.


Le portrait du loup garou

A la fin du XVI ème siècle, un loup féroce dévastait la région allemande, située en Cologne et Bedbourg. La bête laissait partout sur son passage des membres sanglants d'hommes, de femmes et d'enfants. En dépit de l'organisation de nombreuses battues, le loup restait imprenable.
En 1590, enfin, on réussit à cerner le monstre, et à le capturer. Horreur, ce n'était pas un loup, mais un homme...Peter Stubbe en personne, bien connu dans la région.
Au cours de son interrogatoire, il révéla toutes les atrocités qu'ils avaient commises et avoua notamment avoir tué treize enfants et deux femmes enceintes, auquelles il avait enlevé le fœtus pour lui arracher le cœur encore battant. Il expliqua qu'il se transformait en monstre en s'entourant la taille d'une ceinture reçue du Diable lui-même.
Peter Stubbe fut condamné comme loup-garou et son châtiment fut à l'égal de ses crimes : attaché à une roue sur la Grand-Place de Bedbourg, il fut d'abord martyrisé aux fers rouges.
On lui cassa ensuite les bras et les jambes, à l'aide de gros maillets. Enfin, on lui trancha la tête avec une épée. Ce qui restait de son corps fut attaché sur le bûcher oû se tenaient déjà sa fille et sa gouvernante, et où les deux femmes périrent brûlées vives à côté des restes du monstre supplicié.


1ere partie

On croyait que ceux qui naissaient coiffés, avec une tache de vin ou des cheveux ressemblant à des poils de loup étaient des loups-garous. En général, on roulait la coiffe et on la gardait comme amulette ou on la cousait dans les vêtements. Elle était partout réputée pour portée chance. Parmi les Serbes et les Slovènes, ainsi qu'en Pologne et chez les Katchoubes, on disait que les enfants nés coiffés, ou avec des cheveux ou une tache de vin, avait le don de double vue et de métamorphose. Bien que pouvant se changer en divers animaux, on disait qu'ils préféraient le loup hardi et assoiffé de sang. Au XVIéme siècle, l'Eglise de Russie se sentit obligée de condamner ces croyances dans le pouvoir de la coiffe et ses liens avec la lycanthropie. La croyance au loup-garou se retrouve dans les régions d'Europe côtières à l'océan Atlantique, où les loup-garou sont des humains mordus par ces êtres et qui provoque une transformation génétique chez la victime, et donc après cela lors de la pleine lune, cet humain vas se transformer en loup-garou, un loup énorme avec des sens hyper développés, qui pendant ces nuits chercheront sans merci leurs victimes pour les dévorer sans pitié. Donc, des gens se sont mis à chasser ces loups, qu'ils tuent avec de l'eau bénite de l'église st Hubert patron des chasseurs ou avec une balle en argent.

La lycanthropie

La lycanthropie est une maladie durant laquelle le sujet pense être un loup, se voit tel et agit en conséquence.

Etymologiquement, lycanthrope provient du grec lycos : loup et anthros : homme. Ce terme fut fréquemment employé à la place du mot zooanthrope, lequel désigne toute métamorphose d'homme en animal.

Cette affection était connue comme une forme de délire aussi bien durant l'Antiquité qu'au Moyen Age. Dès le premier siècle, Arétée de Cappadoce explique que certains hommes pensent être faits de verre et ont peur d'être cassés, ou celui qui se sent transformé en loup est travaillé par les appétits et affres de cet animal féroce, se jette sur les troupeaux et les hommes pour les dévorer, sort la nuit de préférence, hante les cimetières et les monuments, hurlant à la mort, avec une perpétuelle altération, les yeux enfoncés et hagards, ne voyant qu'obscurément comme s'il était entouré de ténèbres, les jambes meurtries par les égratignures et les morsures de chiens. Cette description subsistera, inchangée, au fil des siècles. Les Latins appelèrent cette maladie " mélancolie, rage lupine - insania lupina - ou folie louvière ". Parallèlement, des légendes entourèrent ce thème.. Dans cette lignée apparaît le loup-garou ; pour la première fois sous la forme de Leu-Garou chez Guillaume de Palerme - XIIe siècle - il est le calque de l'allemand werwolf, littéralement homme-loup, wolf voulant aussi dire à l'origine voleur.


La métamorphose

Dans le cadre " sorcellerie et démonologie ", il est possible de distinguer trois sortes de métamorphoses :

· la " liaison magique ", transformation d'homme en animal d'espèce diverse, produite par la malveillance d'une sorcière. Celle-ci s'attaquant à tout ce qui concerne procréation, reproduction, il ne s'agit là que d'un moyen parmi d'autres pour infester l'acte vénérien. Le sujet " saisi " peut alors être considéré comme possédé, puisqu'il subit malgré lui.

· le transport au Sabbat ne se fait pas seulement sur un balai ; la métamorphose, souvent en chat, est un jeu que la sorcière se permet avec son propre corps.

Le loup-garou est d'un autre registre.

Membre de la milice diabolique, classé parfois au même rang que les incubes et les succubes, donc inhumain, il a des caractéristiques du sorcier : la marque, point insensible et ne saignant pas, que les juges chercheront avec diligence. Généralement masculin, contrairement aux sorcières, sa fonction n'est pas semblable à la leur ; entièrement voué au mal, sans la brisure interne que provoque une possession, il s'attaque directement et oralement au corps de l'autre ; il est " le dévorateur " ; Loup puisqu'il est opposé à l'agneau divin.


La mutation

À l'époque, la transmutation homme/loup est un élément d'un questionnement plus vaste. S'appuyant sur les textes anciens, les Ecritures saintes, Augustin et Thomas d'Aquin, l'un des pivots de cette recherche est le diable : comment le situer par rapport à Dieu ? Il le hait et, ne pouvant s'attaquer directement à lui, sa hargne se porte sur sa créature et image : l'être humain. Mais quelles sont ses limites ? Les théoriciens distinguent quatre types de métamorphoses : divines, physiques ou naturelles, imaginaires et démoniaques. Comment s'opèrent-elles ? Certains optent pour une transformation du corps lui-même; mais, le plus souvent, elle est considérée comme une illusion provoquée par le démon : soit il accomplit les méfaits, celui-ci restant coupable puisqu'il ne fait que suivre ses désirs ; soit il l'environne d'air épaissi en forme de peau ; soit, dernière possibilité ingénieuse, le diable joue sur deux niveaux : sur le sujet atteint pour faire qu'il se sente tel qu'il n'est pas, mais aussi et surtout sur autrui pour qu'il le voie tel qu'il n'existe pas, ce regard séparant radicalement, dans l'esprit des juges, maladie et sorcellerie. Mais comme le diable ne peut contrefaire la perfection divine, l'illusion " loup " toujours, à un détail près : queue en moins, patte humaine, peau trop grande.

Métaphore du cannibalisme, représentation imaginaire de la violence du pulsionnel, expression du désir de détruire un sujet, de préférence enfant, incorporation, meurtre et morcellement se trouvent ainsi exprimés. Ceci peut expliquer que le loup-garou soit nommé comme le plus grand des sorciers et qu'en conséquence il doive être brûlé sans étranglement préalable. Le danger qu'il représente est extrême.


Les légendes

Au Vème siècle avant notre ère, Hérodote relate que les Grecs qui s'établirent sur les bords de la mer Noire considéraient les habitants de ces contrées comme des magiciens forts habiles, capables de se métamorphoser à volonté. L'historien grec parle d'une race d'hommes ayant le pouvoir de se transformer en loups et de reprendre, lorsqu'ils le désirent, leur apparence humaine.

Les Anciens disaient que cette métamorphose permettait d'acquérir la force et la ruse d'une bête sauvage, mais que le loup-garou conservait voix et regard humains.

Les Romains, eux aussi, attribuaient ces métamorphoses à la magie.

Grecs et Romains considéraient le fait d'être transformé en loup comme un châtiment divin, et qu'il frappait toujours les mortels qui avaient sacrifié des victimes humaines.

A part la fameuse légende de Romulus et Remus, on peut citer celle d'Apollon, le Dieu grec de la lumière, de la médecine et de la musique qui naquit de l'union de Zeus et de Latona - une femme qui se protégeait de la colère de Era (la sœur et femme officielle de Zeus) en se transformant en loup.

Sans oublier la légende de Licao, le premier loup-garou reconnu : cet homme était le roi d'Arcadia qui organisa un jour un banquet. Parmi ces invités se cachait Zeus. Il décida alors de le démasquer en tuant son fils le plus jeune (Arcade) et de préparer un repas avec sa chair car seul un Dieu est capable de reconnaître le goût de la chair humaine. Licao pouvait alors, selon son plan, reconnaître Zeus. Tous mangèrent le pauvre Arcade sauf, bien évidemment, Zeus, qui, furieux de ce meurtre injustifié, transforma le roi en loup.

En ce qui concerne le contexte historique, il faut savoir que les Grecs entretenaient une peur respectueuse envers les loups, puisque la population était très effrayée et surtout concentrée sur les côtes. Par conséquent, les loups pouvaient vivre en paix, sans la crainte d'une hypothétique agression humaine.

Chez les Romains, le loup était tout aussi respecté et presque considéré comme un membre de la famille. Plus tard, quand les Chrétiens dominèrent la région, le loup devint très rapidement l'allié de Satan. Cette dynamique s'explique par la substitution de divinités ancestrales par les Saints.

Selon Pline le Jeune, la métamorphose s'opérait alors que le coupable traversait à la nage les eaux d'un lac : en arrivant sur la rive opposée, il était devenu un loup. Dès lors, il était condamné à errer dans la campagne, avec d'autres loups-garous, pour une période de neuf ans. Si, pendant tout ce temps, il s'était abstenu de manger de la chair humaine, il lui était permis de retrouver sa forme humaine, marquée toutefois par les ravages du temps.

Le processus de la métamorphose varie notablement : parfois, la transformation est soudaine. Quelquefois, il suffit à celui qui veut changer de forme de revêtir la dépouille d'un animal pour prendre son aspect.

A partir du XVème siècle, les légendes font état de philtres magiques qui permettent aux monstres de retrouver leur figure humaine (en Scandinavie, en Russie occidentale et en Europe centrale, en particulier).


Des cas récents

Notre siècle comporte encore quelques récits de cas de loups-garous dont voici des extraits :

En 1925, on accusa un jeune garçon d'être un loup garou dans un petit village alsacien proche de Strasbourg.

En 1930, un loup-garou terrorisa la banlieue parisienne, à Bourg-la-Reine.

En 1946, une bête mystérieuse présentant toutes les caractéristiques du loup-garou ravagea une réserve navajo, en Amérique du Nord.

En 1949, à Rome, la police dut mener une enquête concernant une apparition de loup-garou.

En 1957, à Singapour, une série d'agressions posa une énigme aux autorités anglaises : des loups-garous s'attaquaient aux pensionnaires d'un foyer d'infirmières. Ce mystère ne fut jamais éclairci.

En 1975, les journaux anglais rapportaient la tragique histoire d'un jeune homme de dix-sept ans qui se croyait sur le point de se muer en loup-garou. Pour mettre un terme à ses souffrances morales, il se plongea un couteau à cran d'arrêt dans le cœur.


NOTE : On ne peut pas assimiler les loups-garous aux lycanthropes. Ce terme dérive du grec lycos, c'est-à-dire "loup" et anthropos qui signifie "homme". La lycanthropie désigne une maladie mentale où le sujet se croit, à tous égards, transformé en loup, mais ne subit aucune transformation physique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quartier-maître
-_Secam_-

Messages : 479
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 23
Localisation : Euh... Dans un tonneau remplis de Rhum!

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mar 14 Fév 2012 - 15:03

Lycosanthropos!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître d'équipage
MrToc

Messages : 1068
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 23
Localisation : dans mon slip !

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mar 14 Fév 2012 - 15:34

haha pas moyen de lire tout ca Euh...
Revenir en haut Aller en bas
Vigie
ferdinandbc

Messages : 1495
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 20
Localisation : Sur le mât en train de rêver quand je serais capitaine =3

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mar 14 Fév 2012 - 16:21

*A finit la 1ère partie et finira plus tard*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine
Zaryel

Messages : 3712
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 25
Localisation : Sur mon navire

MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   Mer 15 Fév 2012 - 12:49

Allez bande de moules ! C'est pas si long à lire et moi je vous cultive ! Voilà j'vous aide à pousser !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sujet cultivant (si sa se dit :o)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet cultivant (si sa se dit :o)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet qui fache créé paer JadSeif
» Mahler - sujet de thèse
» Sujet d'inspiration partagé.
» Sujet effacé par erreur (Emile Parisien)
» totalement hors sujet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates Slippers :: 
Le Port
 :: La taverne
-